La meilleure recette de yogourt maison en yaourtière!

Mon chum n’a jamais aimé le yogourt… jusqu’à ce que je le fasse moi-même!! 😜

Aucun yogourt en portion individuelle du commerce n’est entré chez nous depuis environ 2 ans!! 👍

Beaucoup de gens ont des préjugés sur les yogourts maison… quand j’étais petite, le yogourt en yaourtière était liquide et surette!!! Il était fabriqué avec les levures en poudre vendus exprès… 😬

J’aime un yogourt qui est:

  1. Ferme
  2. Doux (genre pas surette!)
  3. Sans goût sucré bizarre de faux-sucre!! 👎🏻
  4. Bref, j’aime un yogourt où ma cuillère peut tenir debout et qui est tellement bon qu’on le mangerait nature… mais on met quand même quelque chose dedans, pour le fun! 😜

(*Preuve en photo, la cuillère est debout! 😂)

C’est votre genre de yogourt aussi? Alors suivez-moi, je vous explique ma recette!

Premièrement, j’ai trois yaourtières! 😱 J’en ai acheté une, une autre m’a été offerte par quelqu’un qui ne mangeait plus de yogourt et la troisième, je l’ai trouvé à 5$ dans un magasin d’usagé! Ok, il se mange un peu, lire « un peu » avec ironie ici, de yogourt chez moi! Lire ici l’article pour voir comment j’accepte ma « maladie » des trucs de cuisine malgré le ZD… 😅

 

Mes trois yaourtières font 8 yogourts de format individuel chacune. Vous pouvez aussi en trouver une avec un seul gros contenant d’un ou deux litres.

Je vous donne donc ma recette pour une machine comme les miennes:

  • On commence par prendre un peu plus d’un litre de lait 3.25% (un peu moins d’une poche d’un 4L). Pas besoin d’avoir exactement comme moi, suffit de mesurer vos pots!

Faites chauffer votre lait dans un chaudron jusqu’à atteindre 187*F. Je vous recommande fortement d’utiliser un thermomètre électrique qui sonnera quand vous aurez atteint la température voulue, parce que quelques degrés trop tard et c’est un volcan de lait sur le four! Ayant un joli TDA et 5 enfants qui me tournent autour… après plusieurs volcans, je m’en suis acheté un! 😤

Je vous entend: « Virginie, un thermomètre électrique, c’est pas Zéro Déchet! » Oui, mais gaspiller du lait sur le four à tout bout de champs non plus! 😬 À vous de voir… et ce thermomètre est aussi nécessaire à la fabrication du fromage, de la bière, etc…

Une fois la température atteinte, pas besoin de la maintenir, on enlève le chaudron du feu et on laisse redescendre jusqu’à 113*F.

Personnellement, je passe le lait chaud dans un tamis, au dessus d’un grand bol, pour enlever la petite « peau » qu’il se fait sur le lait en refroidissant, sinon ça peut faire des grumeaux dans le yogourt final.

À 113*F, on ajoute

  • Environ (à l’œil) 1/4 t. de yogourt nature SANS GÉLATINE, c’est inscrit dans les ingrédients.

Les sachets de levures à yogourt, (ceux que j’ai essayé) donne un yogourt beaucoup moins ferme et plus surette. Si vous choisissez d’ensemencer votre yogourt avec un yogourt du commerce comme je le fais, attendez-vous à avoir à peu près le même résultat que celui acheté. 👍 Parmi ceux que j’ai essayé, mon préféré est le Liberté Méditerranée 10%, sinon le Astro « Balkan » fait presque aussi bien le travail. Je l’achète en pot de 750ml, en choisissant celui à la date de péremption la plus loin possible, pour pouvoir m’en servir plusieurs fois. Au pire, si vous ne le passez pas assez rapidement en ensemencement, vous pourrez le manger… 😉

Dans le bol, mélangez bien votre yogourt à votre lait. Versez votre liquide dans vos pots, pas trop près du bord si vous comptez y mettre des saveurs!

Ensuite, je programme ma yaourtière pour 12h. Plus on le laisse longtemps, plus le résultat est ferme. Il est supposé être de plus en plus acide aussi, mais avec ce yogourt comme base, il ne le devient pas.

Une fois les 12h écoulées, on met les pots au frigo quelques heures avant de déguster! Ici, on mange le yogourt nature, avec un peu de confiture, des fruits, du miel, de la mélasse, des granolas… mon préféré étant avec de la noix de coco râpée sucrée, brassé à la dernière minute! 😍 Il peut se former un liquide clair sur le dessus, c’est le petit-lait. C’est normal, brasser-le ou enlever-le pour un yogourt plus ou moins ferme.

Malgré les sacs de lait (recyclables) et les gros pots de 750ml (non-recyclables) que cette méthode de fabrication de yogourt génèrent, je crois qu’elle reste préférable à l’achat de multitudes de portions individuelles (non recyclables dans ma ville), malgré la yaourtière, si on l’utilise pour la peine, comme c’est le cas chez nous! 🌎 Vous pouvez couper encore plus sur l’emballage et le coût en prenant un yogourt d’une « batch » précédente pour ensemencer la prochaine, mais vous devez le faire paraît-il en moins de trois jours…

Autre avantage au yogourt maison, chaque membre de la famille choisit sa saveur préférée et peut varier à sa guise! Les yogourts maison sont aussi sans ingrédient épaississant ou faux-sucre qui goûte bizarre…

Cette recette coûte environ 2,50$ par 8 portions individuelles. 🤑

Elle devient encore plus rentable si on en fait du labné!

Bon yogourt! 😋❤️

 

 

***Suite à un commentaire sur le blogue, je tiens à préciser que cette recette fonctionne avec une yaourtière électrique qui génère une chaleur. Une yaourtière qui maintient la température ambiante nécessite des ferments mésophiles, tandis qu’une yaourtière qui tient le lait chaud nécessite des ferments thermophiles comme ceux des yogourts du commerce proposés. Ces yogourts contiennent peut-être les 2 sortes de ferments, je n’ai jamais vérifié… 😁

9 réflexions au sujet de « La meilleure recette de yogourt maison en yaourtière! »

  1. J’avais une grosse yaoutière et les recettes avec la levure… le résultat donnait exactement ce que tu décris. Surette a tirer les joues, quasiment aussi astringeant qu’un vin rouge de dépanneur oublié dans l’auto au soleil. Bref, vraiment appétissant, tellement que j’ai perdu la boîte de la yaoutière dans la cave et je dors bien avec ça!
    Mais ce matin, l’idée d’un petit pot de yougourt comme tu le décris me fait saliver! Je vais aller ressuciter ma yaourtière et essayer ta recette cette semaine!
    Merci pour l’inspiration!
    Marie

    1. Contente de te redonner le goût d’essayer!! par contre ça doit être une yaourtière électrique. Une yaourtière qui fait fermenter à la température ambiante à besoin de ferments mésophile, une yaourtière qui tient le lait chaud nécessite des ferments thermophiles… comme ceux dans les yogourts du commerce! Je ne jure pas du résultat sans chaleur… à moins qu’il y ai les 2 sortes de ferments à l’intérieur, faudrait voir! 😁 Je vais le préciser dans l’article! Merci!

  2. Merci pour les infos! J’ai une yaourtière depuis 2 ans mais les premiers essais ayant été peu concluants, j’avais abandonné le projet! Aujourd’hui, j’ai suivi vos conseils et ça semble très prometteur! Mon yogourt est en phase refroidissement, il est super beau! J’ai pris le Méditerranée comme yogourt du commerce. Super contente! J’ai hâte d’essayer le fromage. Encore merci! 😃

Laisser un commentaire