Ma recette de pastilles maison qui donne le gout d’avoir le rhume! ;)

Des pastilles maison! Cool!

Elles sont bonnes en titi en plus, mes enfants font semblant de tousser pour en avoir! Haha!

OK, sans blague, bizarrement, notre rhume s’est terminé en même temps que le pot de pastilles! Coïncidence? Pas certaine…

J’avais déjà fait des pastilles par le passé et je n’avais réussi qu’un splendide fail, tellement mémorable que mes enfants me priaient de ne plus retenter l’expérience! Brulées, collées les unes sur les autres et d’un gout plus que douteux! Haha! C’est seulement il y a quelques jours que je me suis remise à la recherche de la recette idéale… soit des ingrédients faciles à trouver, abordables, efficaces contre la toux… mais aussi bonne au gout (question de regagner aussi les enfants!) Voici donc, testée et approuvée bien sûr, ma nouvelle recette et son mode d’emploi pour bien les réussir!

Premièrement, préparer le « moule » à pastilles :

Dans un grand plat peu profond, formez un lit d’environs 1/2 po. de sucre en poudre. Faites ensuite, avec votre doigt, le plus de cavités possible. Perso, j’ai dû en ajouter… prévoyez le coup : faites-en beaucoup!

Ingrédients (étape 1) :

  • 1 t d’eau
  • Le jus d’un citron
  • Une racine de gingembre frais (à peu près une fois et demie la grosseur de votre citron), coupé en rondelles d’un demi-centimètre (pas besoin de l’éplucher, on ne perd pas notre temps là-dessus!).

Amener ces 3 ingrédients à ébullition, retirer du feu. Filtrer pour ne garder que le liquide.

Ajouter (étape 2) :

  • 1 c. à soupe de miel
  • 1 t de sucre (je vous entends déjà dire que le sucre n’est pas bon pour la santé, mais on veut des bonbons là après tout!)

Faites bouillir tout ça dans un GROS chaudron (sinon ça va déborder!), jusqu’à 300°F. Vous aurez l’impression que la température arrête de monter à un moment, ne vous inquiétez pas, continuez de surveiller sans remuer, la température remontera rapidement par la suite. Notez l’astuce de la cuillère en bois sur le chaudron (voir photo) pour empêcher la mousse de trop monter.

Une fois la température atteinte, verser votre mélange dans votre moule en sucre. Pour vous faciliter la tâche, transvider votre liquide dans une tasse munie d’un bec verseur pour ensuite le couler dans les petites cavités. Laissez refroidir et patientez! Perso, je les ai mises au frigo, une patience gourmande à ses limites! (OK, j’avais mal à la gorge, pitié…)

Une fois bien refroidis (bien durcis), brassez le tout pour bien enrober chaque pastille de sucre en poudre, l’élément crucial pour éviter que vos pastilles ne collent les unes sur les autres. Frottez-les entre vos mains pour enlever l’excédent et mettez-les dans un contenant, récup bien sûr, et conservez-les au frigo. Les pastilles sont dures, mais deviendront un peu en tire sous la dent, la vigilance est donc de mise auprès des enfants.

Alors, bonne popote! Ou devrai-je dire : bon rhume! 😉

 

*Astuce écono et écolo contre le gaspillage : conservez votre sucre en poudre dans un pot identifié dans votre pharmacie pour votre prochaine fois! (Ça me ferait mal au cœur de jeter ça!)

*Tous les ingrédients de cette recette sont disponibles en vrac, ces pastilles n’ajoutent donc aucun déchet à votre poubelle. Ses ingrédients simples vous évitent aussi la consommation de plusieurs agents de conservation et colorants non nécessaires.


 

 

Laisser un commentaire